Une conférence bien givrée ! Dansé/Patiné & Obéissance/Désobéissance


Je ne vous ai pas vu à la conférence ?! Vous avez raté un sacré bon moment !

Sébastien Lefrançois et ses danseurs/patineurs, Claires Bournet patineuse, Tuomas Lahti danseur contemporain et Joël Colas clown patineur, nous avaient invités en toute intimité, au Grand Théâtre de Provence pour nous raconter l’aventure de Glace ! sa dernière création, un spectacle hors genre :  Dansé/Patiné.

Comme je vous le disais dans mon article de présentation de Glace ! (voir ici), Sébastien Lefrançois, danseur de Hip Hop et ancien patineur est le chorégraphe de la compagnie Trafic de styles.
Tranquillement installé au bord de la scène/patinoire, Sébastien nous explique la complexité du genre, la difficulté de mettre en connexion les danseurs et les patineurs avec les mouvements glissé/dansé. Par le biais d’un rapide cours de chimie il nous rappelle que ce n’est pas la glace qui fait glisser, mais l’eau sur la glace, ce qui met les danseurs en situation d’aquaplaning.
Nous comprenons que Sébastien est un rebelle créatif qui aime sortir des figures imposées, il s’est éloigné des paillettes du patinage pour entrer en résistance et réinventer un vocabulaire dansé.
Tuomas Lahti, intervient à son tour et nous révèle, avec son charmant accent finlandais, combien il aime cette mise en danger du corps dans l’espace et « préfère voir ce que la glace peut apporter à la danse plutôt que ce qu’elle empêche  » .
Yan Bernard (scénographe/dramaturge de la Cie Trafic de Styles) qui supervisait l’équipe de glaciers lors du montage (voir ici) est à l’origine des briques, objets importants du décor qui servent d’éléments de liaison entre les artistes et la glace.
Sébastien aime souligner que la scène n’est pas une patinoire mais un « morceau de glace » qui fait ici 10mX10m et qui peut évoluer en fonction des lieux.
Habitués des patinoires les artistes préfèrent de loin l’ambiance des théâtres qui produisent une bien meilleure acoustique, Sébastien dira même : « dans une patinoire on entend du bruit mais pas du son ».

La conférence en images !

Une partie du public avait déjà vu le spectacle hier soir et bien que complices pour tenir secret la chute du spectacle, ils nous on fait un teaser de folie ce qui nous a bien  donné envie de voir Glace !
Encore 2 séances, dimanche 24 janvier 2016 à 15h mais il faut faire vite c’est presque complet, avec un peu de chance il restera encore des places pour la séance de ce soir samedi 23 janvier 2016, sinon il faudra se connecter sur le site de Trafic de styles pour voir les autres dates.

Tarif de 6€ à 35 €
Infos et résa 08 2013 2013
www.lestheatres.net
traficdestyles.canalblog.com/

Eh bien, fondez pour Glace ! maintenant !

+ There are no comments

Add yours

Laisser un commentaire