Les 160 ans de savoir faire du Fer à Cheval


Aujourd’hui ma cigale va nous raconter l’histoire d’une Demoiselle Marseillaise qui fête ses 160 printemps, la Savonnerie du Fer à Cheval, savonnerie depuis 1856, la plus ancienne savonnerie de Marseille.

C’est qu’elle en a connu des aventures, vous imaginez, traverser 160 ans d’histoire, la vie n’est pas un long fleuve tranquille mais elle a su résister aux tempêtes et la voilà toute guillerette en 2016.

Feuilletons ensemble l’album illustré !

160 ans Savonnerie Fer à Cheval - Marseille

©Christine Amat

Mais avant de poursuivre, qui dit anniversaire dit cadeau, le coffret anniversaire 160 ans en édition limitée, 4 savonnettes frappées à l’écusson du Fer à cheval au recto et petit rappel historique au verso :

« Savonnerie depuis 1856 – Fer à Cheval la plus ancienne savonnerie Marseillaise fabricant selon la méthode traditionnelle et l’Edit de Colbert du véritable Savon de Marseille sur base pure végétale, sans parfum et sans colorant »

Une drôle d’histoire !

En 2012 la savonnerie n’allait pas bien du tout et fut mise en redressement judiciaire. En 2013, alors que Marseille devenait Capitale Européenne de la Culture, la savonnerie a trouvé un repreneur. On a entendu de tout, même que c’était des chinois qui avaient repris notre Demoiselle. Horreur !!! Comment était-ce possible ?! Eh bien non, en fait tout ça n’est rien d’autre qu’une histoire Belge, ah, ah la bonne blague !

Ce sont donc deux frères Belges résidant à Hong-Kong depuis quelques années (d’où les rumeurs), Raphaël et Yannick Seghin qui ne connaissaient pas grand chose au savon ni au Savon de Marseille, mais ils ont décidé de sauver notre belle Demoiselle. Pas de baguette magique mais du travail et pour relever le challenge ils sont dû retrousser les manches. Le pari n’est pas encore gagné mais notre Demoiselle sait y faire et ces deux là semblent bien avoir le savon dans la peau, souhaitons que cela continue.

 

Les frères Seghin - Savonnerie Fer à Cheval Marseille

De gauche à droite Yannick et Raphaël Seghin – ©Christine Amat

Laissons là cette partie business, certes importante mais ce qui nous intéresse le plus c’est quand même la fabrication et la qualité de notre Savon de Marseille. Allons vérifier tout ça sur place en visitant l’usine à Marseille, Chemin de Sainte-Marthe dans le 14e.

Usine- Savonnerie Fer à Cheval - Marseille

Entrer dans l’usine c’est comme remonter le temps, tout semble d’époque, c’est incroyable ! Cette Demoiselle a une âme et une belle âme, il flotte un parfum d’authenticité dans tous les sens du terme, l’odeur est très reconnaissable, nous sommes bien dans une usine de savon de Marseille.
Deux usines en une, la fabrique de savon et celle des détergents, seule la 1ere se visite.

Les bâtiments sont plutôt vétustes, ils auraient bien besoin d’un coup de frais, c’est prévu mais chaque chose en son temps et c’est encore plus typique comme ça. Les chaudrons sont très impressionnants ils peuvent contenir 15 tonnes chacun, 7 ont survécu à l’épreuve du temps. A l’origine ils étaient faits de briques rouges ensuite en ciment et en acier. Au fil des restaurations les nouvelles cuves sont venues s’emboiter les unes dans les autres comme des poupées russes.

L’histoire du Fer à Cheval, « de la fabrique de bougies à la savonnerie » se conte par ici !

Maître savonnier, un savoir faire ancestral en pleine ébullition !

Michel Bianconni - Maître savonnier - Savonnerie Fer à Cheval Marseille

Pour faire du Savon de Marseille, Le Vrai, il faut un Maître Savonnier. Au Fer à Cheval c’est Michel Bianconi, un Vrai Marseillais de Mazargues, un sacré personnage, à l’accent chantant, il règne en maître dans la salle des chaudrons. Michel a commencé à 14 ans et travaille à la savonnerie depuis presque 35 ans maintenant, c’est dire qu’il connait bien la maison.
C’est lui qui détient tous les secrets de fabrication, un savoir faire qui date du moyen âge. Le savonnier travaille à l’instinct, il veille et  surveille son savon qui mijote comme le lait sur le feu, il l’observe le respire et le goûte aussi. Le savon est une matière vivante, il n’a jamais la même odeur ni la même couleur.
La recette de saponification du Vrai Savon de Marseille ?! Huile végétale, eau, sel, soude, 7 à 10 jours de cuisson et puis c’est tout nous dit Michel, il faut quand même ajouter le savoir faire ancestral.
Il ne reste plus que 4 Maîtres savonniers dans la région. Michel forme depuis 3 ans Stéphane, qui n’est autre que le fils du Maître savonnier qui a transmis le métier à Michel, encore une histoire de famille. Il faut environ 5 à 6 années pour devenir un bon savonnier.

L’histoire du Savon de Marseille mousse par ici !

 

Estampillé Fer à Cheval - Savonnerie Marseille

A la fin de la saponification les cuves sont vidées et la pâte à savon part à l’atelier de moulage. Elle est transformée en bondillons de savon et façonnée en barres, en cubes et tranches.

2016 l’année de la Renaissance !

A 160 ans la Demoiselle avait bien besoin d’un petit relooking : nouveau logo, nouvelle ligne épurée et nouveau packaging plus tendance mais elle a su garder ses valeurs. Elle reprend les basiques en apportant une touche d’innovation avec de nouveaux produits sans allergènes et de nouveaux formats. Je viens de tester le liquide vaisselle il est top et dégraisse super bien les plats à gratin comme dans les pubs télé. Pratique le spray multi-usages pour jouer les fées du logis dans toute la maison, contrairement au savon noir j’aime bien son parfum léger à l’olive provençale.

Une boutique mini musée !

Boutique Savonnerie Fer à Cheval - Marseille

Nous terminons la visite par la boutique où nous retrouvons la nouvelle ligne de produits à coté des anciens qui ont fait la réputation du Fer à Cheval. Des affiches, des outils et des machines d’époque transforment la boutique en mini musée.

L’histoire n’est pas finie !

La belle Demoiselle du Fer à Cheval aura encore bien d’autres histoires à nous raconter, elle prévoit de se positionner sur le marché du Bio et de s’étendre sur le marché national et international, les asiatiques sont fadas de nos produits « Made in Provence ». Nous lui souhaitons encore de belles années à venir ;)

Le Savon de Marseille c’est bon pour tout…ou presque !

Ce n’est plus à prouver le Savon de Marseille est multi-usages, efficace, écologique et économique il est bon pour le corps, le linge, la maison et le jardin.
Pour ma part je n’utilise pas le Vrai Savon de Marseille pour la toilette car j’ai une peau hyper sèche mais je fais ma mère Denis en préparant ma lessive avec les paillettes de savon. Attention toutefois, si le Savon de Marseille est facilement biodégradable je vous conseille de faire régulièrement un bon nettoyage de la machine pour éviter qu’elle ne s’encrasse.
Le savon noir a une forte odeur du coup je l’utilise principalement pour le jardin et mes plantes qui sont ravies que je les bichonne et les débarrasse de leurs parasites.

La Demoiselle est très sélective, les savons ne sont pas disponibles partout, on ne les trouve pas en grande surface mais à la boutique de l’usine, à la Maison Empereur à La Place aux huiles à Marseille ou dans des boutiques partenaires bien sélectionnées.

Vous avez dit polémique ?!

Le Savon de Marseille fait l’objet de polémiques, les querelles vont bon train chacun se revendiquant de fabriquer  un authentique Savon de Marseille. Si l’on écoute Michel le savonnier, le Savon de Marseille doit être fabriqué à Marseille, il n’a pas tort sinon c’est un savon de Provence pas de Marseille ;)

Label savon de Marseille
Les savonneries du Fer à Cheval, du Sérail, de Marius Fabre et la Savonnerie du midi se sont regroupées pour créer le label « Savon de Marseille » qui garantit une saponification en chaudron, selon le « procédé marseillais »

Elle en pense quoi ma Cigale ?! Le soleil doit briller pour tout le monde et il en faut pour tous les goûts. Un savon fabriqué en Provence de manière artisanale à froid ou à chaud, avec des produits authentiques, ne sera peut être pas de Marseille mais sera quand même un très bon savon Made in Provence.

Comment reconnaitre un Vrai Savon de Marseille ?! il suffit de bien regarder les étiquettes,  des mentions simples et peu d’ingrédients entrent dans la composition. Attention si vous lisez Sodium tallowate fuyez, il s’agit de graisse animale.

Envie d’en apprendre davantage sur l’histoire de la savonnerie du Fer à Cheval et du savon de Marseille, Melinda fait visiter l’usine tous les mercredis à 14 h –  Une petite heure de visite environ – A partir de 10 ans – 3€/personne – Plus ici !

Visites été 2017 : Le mercredi à 10h30 et 14h & le vendredi à 10h30 fermeture du 7 août jusqu’au 25 août,

Eh bien, Fêtez l’anniversaire du Fer à Cheval maintenant ! 

savon-de-marseille-boutique.com
66 chemin de Sainte-Marthe
13014 Marseille
04 91 10 30 80

Crédit photos : © Christine Amat

Savon de Marseille - Savonnerie Fer à Cheval - Marseille

1 comment

Add yours

Laisser un commentaire